Accueil - Home | SWF | CDs | Actualité - News  | Sites - Links  | Livre d'or - Guestbook | Membres - Members
                                        Philippe Leduc 1941-2014
   

                          Le compositeur - L'homme - Le chef d'orchestre | The composer - The man -The conductor

Retour / Back

 


Faire-part, condoléances messages d'amitié

___

 

Announcement, condolences and memories of friendship


 

Philippe Leduc (1941-2014), Président de la Société Wilhelm Furtwängler 

Philippe Leduc 1941-2014

Président de la Société Wilhelm Furtwängler

 



Faire part de décès

Faire-part de décès (cliquer sur l'image pour le télécharger)


 

UN HOMME N’EST JAMAIS TOUT À FAIT MORT
TANT QU’IL Y A QUELQU’UN POUR PRONONCER SON NOM



Philippe Leduc nous a quittés le samedi 27 septembre au matin, à quelques semaines de ses soixante-treize ans.


La maladie qu’il combattait depuis près d’un an a eu finalement raison de ses forces.


Il était depuis plus de vingt ans le président de la Société Wilhelm Furtwängler. Il a su adroitement asseoir la réputation de l’association, réguler ses activités, et resserrer les liens avec les associations sœurs, restant en outre attaché à la personne d’Elisabeth Furtwängler et à sa famille, de telle sorte que la SWF est devenue incontournable pour tout ce qui touche le grand chef d’orchestre.


Éminent professeur d’électrobiochimie à Paris, musicien amateur, il avait conquis tous ceux qui l’approchaient par sa gentillesse, sa rectitude de scientifique, et un don rare de rester toujours à l’écoute des autres. Il nous manquera.


Le Comité de direction de la SWF se fait l’interprète de tous les membres de l’association pour adresser à ses proches, et tout d’abord ses enfants, les témoignages les plus sincères de tristesse et de sympathie.


Un hommage lui sera rendu lors de l’Assemblée générale du 25 octobre qui se tiendra à Paris à 16H00, où nous vous souhaitons nombreux.



                                                                                        Le Comité de direction



_


A MAN IS NEVER ENTIRELY DEAD

WHILE THERE REMAINS SOMEONE WHO SPEAKS HIS NAME


Philippe Leduc passed away during the morning of 27 September, a few weeks short of his seventy-third birthday, finally succumbing to the illness which he had fought for most of the past year.


He was President of the Société Wilhelm Furtwängler for over twenty years.  He skilfully consolidated the society’s reputation, managed its activities and strengthened its links with sister societies in other countries, and was also close to Elisabeth Furtwängler and her family, so that the SWF became essential to everything concerned with the great conductor.


An eminent professor of electrobiochemistry in Paris and an amateur musician, he captivated everyone who came into contact with him by his kindness, his scientific rectitude and his rare gift for listening to others. We will miss him.


On behalf of all members, the SWF management committee extends its most sincere sympathy to all those close to Philippe, and particularly to his children.
A tribute will be paid to him at the General Assembly on 25 October, where we hope to see many of you.


                                                                                    The executive committee


_


Messages de condoléances et d'amitié


Condolences and memories of friendship


Voici la retranscription du message d’Andreas Furtwängler et Thomas Ackermann qui a été lu par Sophie Grenier lors de la cérémonie de vendredi dernier:

Philippe notre ami.


Philippe avait beaucoup de charme mais aussi de réserve, tout en restant très engagé pour la cause et les interprétations de WF et en conséquence de la SWF.


Lors de ses visites à Montreux auprès d’Elisabeth Furtwängler ainsi qu’à Munich lors de son quatre-vingt dix-neuvième anniversaire organisé par Le Khloros, nous avons eu l’occasion de profiter de ses connaissances, tant au niveau musical qu’historique.


En plus, Philippe avait un talent d’organisation qui lui a permis de relier les mélomanes non seulement dans l’hexagone, mais aussi au niveau international. Nos rencontres avec lui ont toujours été pleines d’humour et de distraction. Nous lui gardons beaucoup d’estime, de reconnaissance et surtout d’amitié.


Andreas et Thomas 


****


I was very sorry to read about the death of Philippe Leduc.  Although I never met him, I have enjoyed many years of correspondence with him ordering items from the SWF. He was always most helpful and pleasant to correspond with and did so much for the SWF.  I know he will be sorely missed by all members of the SWF, especially those of you who knew him better than I.


Charles W. (USA)


****

I have known of the decease of Philippe Leduc just few minutes ago. When, few days ago, I received the last SWF newsletter, I was surprised by the fact that the front-page "Le billet" was written by "le secrétaire", instead than by "le president", as usual. Then I feared what now I know. Sad news. Please pass on my condolences to the staff of the SWF and to Philippe's family.


Miguel G. (Spain)


****


Au comité de direction de la SWFF et à la famille de Philippe Leduc.


Prière d’accepter mes condoléances  que j’adresse au comité de direction et à sa famille. Etant souffrant je n’ai pas pu répondre plus tôt.


C’est avec une grande tristesse que j’ai appris le décès de notre président Philippe Leduc . Philippe avait le même âge que moi .  La dernière fois que je l’ai rencontré était à l’assemblée générale en 2012. Il était en pleine forme. Il m’avait encouragé que la science médicale avançait fortement et que des nouvelles molécules étaient en train d’arriver pour traiter la maladie de parkinson que j’ai maintenant depuis l’année 2000.


Comme biologiste et  professeur à l’Université de paris il était certes au courant des nouvelles technologies qui étaient en train, d’arriver pour combattre les maladies incurables comme la maladie de parkinson. Malheureusement une terrible maladie l’a emporté. Il restera éternellement dans ma mémoire comme un homme doté d’une intelligence exceptionnelle et extrêmement gentil.


VAARWEL Philippe (expression typiquement néerlandaise) pour adieu


Willy Demunter (Belgique)


****


Bien que n'ayant été en contact que rarement avec Mr Leduc, j'ai toujours apprécié la chaleur de ses contacts. Aussi je m'incline devant sa mémoire et par les bulletins de l'association j'ai apprécié son action pour étendre le renom de la SWF.


J de S. Bruxelles  


****


As an admirer of what your society has done for the memory of Wilhelm Furtwängler, as well as the dissemination of his recordings, it is with great pain that I hear of the passing of M. Philippe Leduc. Clearly, M. Leduc was an important part of the work done by the Société Wilhelm Furtwängler for many years. He will be missed. One can only hope that you and other members of the staff carry on with this great work.


Sincere condolences,


Eduardo C. (USA)


****


I was very sorry indeed to learn that Philippe Leduc has passed away after a long battle. He was such a bright star in the Furtwängler constellation; his valuable contribution will continue to live on.


My deepest sympathy to his family.


All good wishes


Peter J (UK)


****


I mourn for the death of Philippe Leduc; the president of SWF from a true heart.


Though regrettable, since I am in an Eastern remote district, I cannot participate in his funeral.


As for me, the contents of the letter to me written by him several years ago remember that it used to be filled with tenderness and wit.


I pray for his bliss.


Lecturer of Waseda University in Japan


Dr. KAWANISHI Takayuki


****


J'apprends par la convocation à l'assemblée générale de l'association le décès de son président Philippe Leduc. Je savais qu'il luttait contre un cancer qui a finalement eu raison de lui.


J'en suis très attristée, nous avions, avec mon mari, beaucoup d'amitié pour cet homme affable, qui a tant fait pour faire rayonner la mémoire de W. Furtwangler. J'espère être présente avec toute l'association à l'AG de l'association le 25 octobre pour lui rendre hommage.


Madame Dominique D. (France)


****


C’est avec beaucoup de tristesse que je viens d’apprendre le départ de Philippe Leduc. Je le savais malade mais j’ignorais l'évolution du mal. Nous ne nous étions jamais rencontrés si ce n’est par email et par téléphone. Pourtant nous avions été tous deux enseignants à Paris V, lui en chimie et moi en biologie, et nos laboratoires étaient dans le même bâtiment. Je me souviens de quelques courriers échangés à propos de questions d’enseignement et de fuite d’eau…Tous deux ignorions notre passion partagée. Lors de mon premier contact avec la Société, cette similitude de carrières généra une proximité renforcée par une même genèse de notre passion pour Furt. Elle avait démarré chez tous deux avec la découverte du Tristan de "La voix de son maître". Il m’avait conseillé lors de conférences que je préparais sur Furtwängler. Je garde le souvenir d’un immense savoir musical et d’une grande érudition en tout ce qui concernait la discographie du Maître.


Pierre R. (France)


****


C'est avec tristesse que j'apprends le décès de Philippe LEDUC. Je n’ai pas eu la chance de le rencontrer mais d'échanger avec lui par courriel, lui qui avait su rassurer l'amateur béotien que je suis et m'avais proposé de nous rencontrer lors d'un de mes passages à PARIS. Hélas, la maladie ne lui en a pas - ne nous en a pas - laissé le temps.


Patrick A. (France)


****


My condolences. What he did for enhancing my musical life will never be forgotten. May he rest in peace.


Mr. Byung-Rak A. (Korea)


****


It was very sad to learn of the demise of Mr. Philippe Leduc. I hoped with everyone else that he had been successful in his fight against the disease that we learned of earlier this year, but this was not to be. I do hope the Société will be able to continue its excellent work for the Furtwängler legacy without him.


Thomas B. (Denmark)


****


Philippe was INSTRUMENTAL (in the best sense) in furthering the Furtwangler Society, and many of us will miss him. Not to sound "rash", but I think that Furtwangler, himself ... and/or his family ... would be very-appreciative of what Philippe accomplished, in making-SURE that the Furtwangler legacy remains UNforgotten. ... BEST of luck to you, and others of the Society, in your present/future efforts, and I appreciate the efforts of your organization, in the recent past. "Tres bien" is one way to express the latter, and take care!


Mr John B. (USA)


****


Thank you for passing on the sad news. I never met Phillippe but corresponded with him. I’ll miss him. I expect you will also.


Loftus B. (USA)


****


He was very kind to me.


We talked about his illness and religious things. He was one of the finest. He always made time to answer his letters as if all was well.


I just assumed he would be here with us for many more years.


Again, my condolences to his family and friends


George S. (USA)


****


C'est avec une profonde douleur que j'ai appris la perte de Monsieur Philippe Leduc ce samedi 27 septembre.


J'ai eu la chance de le connaitre depuis quelques années alors qu'il travaillait encore à la faculté de médecine de Paris, rue des Saints Pères.


Il a toujours été très disponible à mon égard, d'une grande gentillesse et faisait preuve d'une grande érudition sur les enregistrements de Furtwängler et dans d'autres domaines.


Il me manquera beaucoup.


Je présente à toute sa  famille ainsi qu'à ses proches mes plus sincères condoléances pour cette terrible épreuve.


Darius S. (France)


****

Thank you so much Mr. Leduc for your great contribution to the SWF and for very friendly correspondence with us.


Requiescat in pace


Mr Kenji O. (Japan)


****


I am saddened to hear of Phillipe's passing and extend my sincere condolences to you and his family. His long tenure as President has been greatlyappreciated by Furtwängler collectors around the world, and he will surely be missed. Nonetheless, I am confident that you and your colleagues will continuethe excellent work of the SWF, and I offer my encouragement and best wishes for your future endeavors.


Sincerely.


Gary G. (USA)


****


I am more than saddened by this news. My condolences to his family and all who knew him. I always enjoyed my correspondence with Philippe.


Charles M. (USA)


****


Dear fellows of the French Furtwangler Society


It is with great sadness that I hear of the death of Mr. Leduc. I will remember him as a very sincere, patient and kind man who has done a lot for themusicalheritage and artistry of Wilhelm Furtwangler.


Although I never met him I cherish the many e-mails we exchanged during my long time membership of the society.


I wish his family and relatives and friends all strenght they need in thesedays


Mr Louis V (Netherlands)


****


A correspondência que mantive com o senhor, pouca e sempre motivada por encomendade discos da SWF e alguns comentários de ambas as partes, foi sempre forma bastante cordial e simpática. Uma vez respondeu a uma apreciação critica de umainterpretação do Furtwangler com a oferta de um disco editado pela SWF e que eu não tinha.


Uma atitude de um senhor, como agora se vê cada vez menos. Gostaria de o terconhecido pessoalmente. Infelizmente e obrigatoriamente privamos com tantos escroques que começo a acreditar que uma parte do paraíso reside em estarrodeado de gente boa, sã, de coração puro.


Este veneno, lixo e porcaria social que nos cerca é que dá cabo de nós.


Mr Carlos C. (Portugal)


****

A very, very sad day indeed to learn that one of the most enthusiastic supporters of our great conductor now has passed away. Willbe difficult to find someone of his stature but our hope is of course that his spirit lives on to inspire us all and that Société Wilhelm Furtwängler willcontinue its unselfish work to memorize the greatest conductor of the 20th century.


Mr Göran S (Sweden)


****


Bonjour,


J'allais chercher mes CD chez lui lorsqu'il habitait Villeneuve le Roi...


J'ai appelé Mme Le Gouès samedi dernier en début d'après-midi, pour lui commander desdisques, mais surtout pour prendre des nouvelles de Monsieur Leduc.


C'est elle qui m'a appris la triste nouvelle. J'en suis encore bouleversé.


Il restera très présent dans mon esprit...


Jean-Claude C. (France)


****


Dans l'interprétation musicale, les notes prennent leur importance dans la mesure où les silences qui les précèdent sontméticuleusement aménagés. Philippe avait la grande intelligence d'appliquer ce principe dans sa gouvernance de la Société Furtwängler, tout simplement, sansheurts. Nous le  garderons tous en nos cœurs. Merci Philippe.


Jacques H. (France)


****


Je rejoins entièrement l’hommage formulé sur le site car les quelques échanges que j’aieus avec ce grand monsieur du monde furtwänglerien m’ont permis de goûter à son extrême gentillesse et sa grande disponibilité. 


C’est avec beaucoup de chaleur que je penserai à lui dans mes prières en me consolant :maintenant il peut directement discuter de notre passion commune là-haut avec Schnapp et le Maître,  entre autres.


Encore merci pour votre bel hommage.


En espérant que la société continue cette œuvre de salubrité publique.


Bien à vous. 


Laurent P. (France)

 -